Patrimoine de nos villages

Gap Tallard Vallées : le cœur des Alpes du Sud

17 communes composent le territoire de Gap Tallard Vallées. 
Chaque village apporte à notre territoire son originalité, sa diversité...partez à la découverte de ce trésor peut-être méconnu, qu'est le petit patrimoine de nos villages.

Au sud, Claret et Curbans sont les plus provençaux de nos villages où l'on y trouve, comme pour une grande partie du territoire, de nombreux vergers bordant la Durance. Proches de Tallard, cité médiévale, les villages de Lettret, Châteauvieuxet Jarjayes nous offrent vignes et côteaux ensoleillés, avec des panoramas exceptionnels.

Au départ de Gap - en prenant un peu de "hauteur" - les villages de La Freissinouse, Pelleautier, Neffes et Sigoyer nous conduisent au pied de la mythique montagne de Céüse. En chemin, lac, vieux lavoirs et maisons traditionnelles vous séduiront.

Au col des Guérins se trouve le départ des voies d'escalade de Céüse, de renommées internationales. Vers le col de Foureyssasse, les communes de Fouillouse et Lardier-et-Valença dévoilent une nature généreuse entre vastes champs, étendues de forêts et points de vue à couper le souffle. 

Au vallon suivant, les villages de Barcillonnetteet Esparron sont à proximité du plateau de Peyssier et de son lac d'altitude, destination de nombreux randonneurs.

Enfin, de retour dans la vallée de la Durance, Vitrolleset La Saulcefont face au Pic de Crigne, montagne emblématique du sud du territoire et entièrement classée zone Natura 2000.

 

L'Eglise Saint-Pierre de Curbans

Au pied du village, entourée d'un cimetière, au lieu-dit « le Claux », se trouve l’église Saint-Pierre du XI° remaniée au cours des siècles et inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Elle était l'ancienne église paroissiale.

Sa baie géminée sur la façade Sud, sa nef à quatre travées voutées sur berceau, son abside basse et voutée en cul de four et son élévation certifient son origine médiévale avec un style roman primitif, probablement du XII° siècle (source DRAC PACA) remaniée au cours des siècles.

Les murs sont construits en appareil régulier sur le chevet, en moellons et galets ailleurs.

Elle n’est éclairée que par trois petits vitraux sur la façade Est.

La Chapelle Saint-Laurent de Sigoyer

Datant du XIème siècle, cette chapelle de style roman-provençal est tout ce qui reste d’un prieuré fondé par l’Abbaye St Michel de la Cluse (Piémont).

Du XVème au XVIIIème siècle, le Prieuré a été tenu par l’Ordre de Malte. Autel en bois peint, statues, tableaux, motif au plafond du chœur sont à voir à l’intérieur.

Depuis 1992, des messes sont à nouveau célébrées pour la St Laurent (le 10/8) et la Toussaint.

⇒ Si vous souhaitez vous rendre dans les ruines de l’ancien village situé à Vière, abandonné vers 1850 et réhabilité entre 2006 et 2007 ; empruntez l’ancienne route partant de la place de la mairie (maintenant réservée aux piétons) : au bout d’1km de parcours balisé, sécurisé, vous arriverez à l’ancien village.

L'Église paroissiale Saint-Thomas-Saint-Restitut de Jarjayes

L’église paroissiale de Saint-Pierre était la plus ancienne église du village de Jarjayes.

La première Eglise Saint-Pierre se situait à l'emplacement de l'actuel cimetière, elle existait déjà en 1118. C'est la première église paroissiale et elle le restera même après le transfert du village vers Tréchâtel. Lors des guerres de religion, les protestants la saccagèrent.

En 1860, ses pierres servent à construire sur son emplacement une chapelle destinée à perpétuer son souvenir. Elle tient lieu de sépulture à la famille Ventavon. 

Après la destruction de l’église Saint Pierre au XVè siècle, l’église de Saint Thomas –située au bord du rocher de Tréchâtel- la remplaça.

Contruite dans l'ancien village au XIIè siècle, elle fut endommagée lors des guerres de religion en 1588 par François de Bonne de Lesdiguières puis reconstruite au XVIIè siècle. Suite à cette reconstruction elle devient l’église Saint-Thomas-Saint-Restitut.


"L’église de St-Thomas et St-Restitut, devenue celle de St-Pierre et St-Martin, avait 16 mètres de longueur sur 6 de largeur, était voûtée en berceau à arc légèrement surbaissé, avec abside carrée percée de deux fenêtres de même. Une tribune portant la date de 1700, s’étendait sur la nef. Le sol était pavé en dalles recouvrant des tombes. Interdite en 1868 pour n’être plus convenable, elle a été remplacée par l’église actuelle. Cette dernière, sous le double vocable de la précédente a été construite, de 1872 à 1874, au quartier du Collet, sur un terrain donné par la famille de Ventavon."

Félix Allemand (Histoire de Jarjayes - 1895)


Actuellement la grille située à son entrée ferme l’église au public mais sa ruine surplombe toujours les hauteurs du village.

⇒ A seulement quelques minutes à pieds à partir du village, n’hésitez pas à monter jusqu’à ses vestiges : une magnifique vue panoramique ainsi qu’une table d’orientation vous y attendent.

Plus d'informations

Le hameau de Ville Vieille à Châteauvieux

Au hameau de Ville Vieille, dominant Tallard, sont les restes d'une fortification considérable. Tout le sommet de la montagne sur lequel est bâti le hameau est entouré d'une vaste enceinte de murailles circulaires. Quelques parties de cette enceinte présentent encore une hauteur de 6 ou 7 mètres. Les parties les plus anciennes datent du XIème siècle. À côté de ces ruines existait une petite chapelle aujourd'hui arasée. C'est tout ce qui subsiste d'un château appartenant autrefois aux évêques de Gap.

Source : Site de la Mairie de Châteauvieux